mardi 30 juin 2020

Les bras de l'Eternité


C'est quand je pense à tous ceux que j'aime
Quand je respire leur affection, Eternité
Et que je me blottis dans ses bras, oui,
Chaleureuse, câlineuse, insubstantielle,
Empreinte. D'amour et tendresse absolue...

C'est quand je pense à ceux que je chéris

Si fort même trop loin, comme je les aime !
En moi, leur inoubliable, douce, ardeur
Et lumière. Qui imprègne délicatement... Tout
Impalpable, gracieuse, sonde mon âme
Y dépose la force d'aimer encore, et encore !

Ainsi unit Eternité, son embrassade
Transcende les temps, ce qui aurait pu être...
Serait-ce la force ultime du réel ?
Je pense à ceux que j'aime...
Tellement.


Christina Goh

mardi 2 juin 2020

Ainsi parla le néant...


"Je surviens souvent sans crier gare
Ou sinon, je pique du bout de mon dard
Ta vulnérabilité ?

J’aurai dû, certes, ne point exister, mais
Dis-moi, candide ami, loin de tes fins mets
Aimes-tu ma soupe légère à l’eau trouble ?

Tu chérirais le vide...

Qui d’autre que moi pourrait aussi mal combler
Cette faim continue, frénétique, torturée
D’oublier, de ta propre histoire, l’essentiel ?

Car en contemplant ainsi, en savourant l’inutile,
Tu me rend éternel en toi, moi, le futile !
Pourquoi ?"


Christina Goh

mardi 5 mai 2020

Nos mains


Ta main
Dans la mienne
Si chaude
Douce... Juste
Ce qu'il faut
Pour croire

Nos peaux
Se frôlent
C'est lisse
Facile...
Pour rêver

Nos doigts
Jouent, glissent
S'embrassent
Rythment
Nos pas

Nos mains
Dansent
On... Rit
On dessine
Le chemin...


Christina Goh

"Quêter" - Dialogue (Poème à étages)


"Quêter"
Un mot bien moins beau
Que ne serait le terme "quête"...
"Quêter", tout aussi noble

Témoin actif du manque
Faux ami de la peine, "quêter"
Fête d'illusions à jamais transmises
Vignoble mûr de troubles et profonds désirs

Banques et paniers regorgeraient de tumultueux non-dits,
Bonté secrète d'idéaux codés jugés mercenaires
Mise des anciens pour remplir discrètement la coupe...
Plaisirs et Graal seraient eux, niés des haletants : "quêter"

Fi de tes politesses, ensorceleur, quêter c'est mendier
Cerfs, autre gibier, billets ou dit bonheur ...
Loupes débusquant simplement les taches d'un vin frelaté
"Quêter"...  Tu ne parles pas de rêves. Et la quête de quoi ?

De quoi se satisfaire...


Christina Goh

mercredi 8 avril 2020

Relatif


C'est peu
Pourtant
Beaucoup
D'amour
Même si
Relatifs
Le temps
L'espace
Nous...
Dans ce Nous
Il y a... Tout


Christina Goh

dimanche 22 mars 2020

L'Empathie


Entre deux étincelles, ton sourire
M'illumine. Je ris à mon tour...

S'allume le brasier, que dire...
Chaleureuse Empathie, quel amour !

Le ravissement en ligne de mire,
Comme un cadeau...  Chaque jour.


Christina Goh

samedi 21 mars 2020

Qui l'eût cru ?


Nous sommes devenus des aigles
Qui glatissent sur les fils de l'information
Du lever au coucher du soleil
Trompettent en toutes langues, en couleurs
Aux plumes de douceurs et de vigueurs
Maître des airs de l'onirique...

Nous sommes aujourd'hui des lions
Qui rugissent leur fureur de vivre
Ou s'étalent, troublés au soleil
Scrutant la famille du monde
En tout lieu, attendant le mieux
Et des théories dans le vent

Mais qui l'eût cru ?
A la lueur de feux virtuels de camps
Pour des vacances recomposées,
Les ombres du passé ont eu pitié
Et avant de disparaître,
Elles nous ont transformés en griffons.


Christina Goh